Agenda
septembre 2014 :

août 2014 | octobre 2014

Accueil > La ville > Histoire de la ville > Fa Ngum, la légende

Fa Ngum, la légende

Fa Ngum est considéré par les laotiens comme en même temps le premier fondateur du Laos et le premier à reconnaître la parole de Bouddha pour tout un pays (notre Charlemagne en quelque sorte). Il est aussi le grand conquérant qui a donné historiquement au pays les frontières historiques du pays, celles en lesquelles se reconnaissent encore aujourd’hui la plupart des laotiens.

C’est au début du 14ème siècle que tout remonte. A cette époque, un roi (Chao Phi Fa) règne à Luang Prabang (alors appelée Xieng Dong-Xieng Tong) et sur la petite région limitrophe, comme de nombreux autres petits rois disséminés à travers ce qui deviendra bientôt le Laos. Comme tous les monarques à ce moment là, Chao Phi Fa est entouré de nombreuses femmes, et d’une multitude de petits enfants ; il jouit d’un pouvoir sans partage sur son royaume.

La légende veut que ce roi ait engendré un enfant d’une de ses femmes, un enfant qui dès sa naissance (située en 1316) présentait un signe : il était né avec 33 dents. Les mandarins animistes de l