Accueil > Calendrier > Fêtes annuelles > La fête du that Luang

La fête du that Luang

Chaque année en novembre

La fête du That Luang est assurément l’une des 3 fêtes les plus honorées, à Luang Prabang et ailleurs au Laos. Mais c’est surtout à Vientiane, où une immense foire s’organise, que la fête bat son plein. Plusieurs centaines de milliers de Lao venu de tout le pays se donnent rendez-vous pour l’occasion, autour du plus vénéré lieu Bouddhiste du Laos : le That Luang, symbole national construit en 1566.
A Vientiane

Festival of That Luang in Vientiane

1 semaine après le grand festival de l’Artisanat Lao, cette fête qui s’articule autour du Stupa jaune (le That Luang) et réunit aussi bien ceux venus pour des raisons religieuses que dans un but plus profane de divertissement (la quasi-totalité des Laotiens mêlant sans encombre l’un et l’autre). Ainsi, durant la journée sont exposés des stands réunissant les pays de l’ASEAN (Association of Southeast Asian Nations) désirant communiquer sur le tourisme, ainsi que des marchands de toute sorte.

Festival of That Luang in Vientiane

Venus de tous les pays Bouddhistes, les bonzes se réunissent chaque jour du festival pour recevoir les offrandes des dévots qui se comptent par milliers. Au départ prévue pour durer 3 jours, la fête s’étend en fait durant 1 semaine durant laquelle seront tirés des feux d’artifice (apanage des seules grandes fêtes Laotiennes). Ils couvriront, pour quelques instants, le bruit infernal des sonos crachant la musique traditionnelle dans un brouhaha assourdissant.

A Luang Prabang aussi, durant 3 jours, se dérouleront des festivités au That Luang de la ville, Ban That Luang. Le dernier jour sera le jour du Tak Bat qui réunira des milliers de dévots et des centaines de bonzes.



Dans la même rubrique