Accueil > La ville > Architecture unique > Les zones humides

Les zones humides

Les zones humides sont un réseau de mares creusées par la population. Les propriétaires les utilisent comme des jardins en y élevant des poissons et en y faisant pousser des végétaux. Elles sont alimentées grâce à une connexion à l’ensemble des ruissellements du bassin versant. Le végétal associé à ce système hydraulique complexe engendre une véritable coulée verte au coeur de la ville.

Outre ces aspects socio-économiques et paysagers, les zones humides jouent un rôle important dans la gestion des eaux de la ville : en faisant office de bassin de rétention, limitant ainsi les inondations en période de mousson, en permettant une autoépuration des eaux issues de la ville grâce à la chaîne alimentaire présente dans les mares.

Cependant, au-delà de ces différentes fonctions, il reste un problème urgent à traiter, celui de la pollution. D’origine organique et bactériologique, celle-ci est la source d’une insalubrité constante au sein de la ville et représente un danger pour la santé publique. Afin de permettre le maintien de ces milieux, tout en luttant contre les problèmes d’insalubrité, un programme de "restauration et de mise en valeur des zones humides" a été mis en place.

L’inclusion des zones naturelles dans le périmètre protégé doit permettre de préserver les grandes armatures paysagères. Zones naturelles en coeur de ville, les zones humides font partie de ces armatures. C’est à ce titre qu’elles doivent être préservées de l’urbanisation.