Accueil > Calendrier > Fêtes annuelles > Nouvel an Hmong

Nouvel an Hmong

Deuxième moitié de décembre

Comme chaque année, le nouvel an Hmong est le premier des 5 "nouvel an" car on en fête bien 5 au Laos : les nouvel ans Hmong, Theung, Chrétien, Chinois, et enfin bien plus tard, en avril, le nouvel an Lao.

Le nouvel an Hmong se déroule sur plusieurs semaines. En effet, chaque village ne le fête qu’à la fin des récoltes, ainsi les villages (même proches) ne le font pas exactement à la même date.

Il s’agit, pour ces grands travailleurs, de se reposer d’une saison très dure ; la culture du riz (leur principale ressource), cultivée sur les hauteurs escarpées, demandent en effet un travail de forçat aussi bien aux hommes, aux femmes qu’aux enfants souvent enrôlés très jeunes pour aider leurs parents. En général, à Luang Prabang, les réjouissances ont lieu entre le 10 et le 25 décembre.

Durant des jours et des jours, l’alcool coulera à flot, des porcs et des buffles seront tués pour de grands festins communs.

Les fêtes du Nouvel An sont l’occasion de faire la fête entre plusieurs villages, et donc de se rencontrer, de se mélanger. Les femmes (surtout) se pareront de leurs plus beaux costumes et de leurs plus beaux bijoux faits le plus souvent d’argent, afin d’attirer à elles le regard des jeunes hommes ne revêtant quant à eux qu’assez rarement le costume traditionnel.

Hmong new year in Luang Prabang

Le jeu entre jeunes consiste à se lancer inlassablement une balle (en caoutchouc, de tennis, ou autre de la même taille), souvent alignés (les hommes d’un côté et les femmes de l’autre), ne ratant que rarement leurs tirs, au milieu d’une foule bigarrée où se mêlent les locaux et les Hmong Américains venus retrouver leur terre natale.

A Luang Prabang, le village organisant ces festivités est maintenant le village de Ban Jad San.



Dans la même rubrique