Vat Tchoum Khong

Fondé par Pakhu Keo en 1843

le Vat Tchoum Khong (ce signifie le temple au coeur du Gong) a été fondée par Phakhu Keo en 1843, sous le règne du roi Sukaseum (1836-1851). Il figure parmi les temples les plus fleuris de Luang Prabang. Situé en plein centre de la péninsule, là où se concentre les activités commerciales et touristiques de la ville, il jouit pourtant d’un grand calme.

On pourra admirer le jardin abritant quelques statues récentes de Bouddha dans les nombreuses positions traditionnelles. Les bâtiments ont été nouvellement rénovés, le jardin paysagé. Les bougainvilliers sont parmi les plus beaux de cette ville qui était singulière par ses parterres fleuris.

2 statues en pierre encadrent les escaliers menant au Vihan. D’inspiration Chinoise, elles furent présentées au roi Chantharath (1850-1872) par l’ambassadeur chinois de Kunming, lors de sa visite à Luang Prabang. Reflétant les éléments du yin et du yang, les statues représentent deux des principaux bodhisattvas du bouddhisme chinois : Vajra, la foudre ou un coup de tonnerre, représentant les principes masculins, et Ghanta représentant la cloche, ou les principes féminins.

Wat Tchoum Khong - vihan

A noter que l’on peut admirer l’ancienne maison du prince, juste à côté du temple : la Villa Xieng Mouane. Cette maison, première restauration à la fin des années 90 prise en charge par la Maison du Patrimoine, abrite depuis 2006 un centre d’information touristique, et des expositions temporaires.

Portfolio


  • Wat Tchoum Khong - Chinese gardian
  • Wat Tchoum Khong in Luang Prabang - drum
  • Wat Tchoum Khong in Luang Prabang
  • Wat Tchoum Khong in Luang Prabang - Buddha
  • Wat Tchoum Khong - Buddha