Le marché de nuit

De 17h00 à 21h30 tous les jours

Le marché de nuit "ouvre ses portes" tous les jours aux alentours de 17 heures en plein centre-ville (en face de l’ancien palais royal). Prévu pour ne durer que quelques semaines, ce marché s’est installé en décembre 2002, à la veille du Noël occidental ; quelques Hmongs et autres artisans de la région ont proposé leurs produits, en bons commerçants, aux touristes demandeurs de cadeaux traditionnels. Au départ, on aurait pu appeler ce marché "le marché aux bougies"...

The night market in Luang Prabang, in 2006

Ce marché ne s’est jamais arrêté, et n’a eu de cesse de s’étendre pour accueillir maintenant quelques centaines d’exposants. Cela va de l’échiquier en pierres nobles aux foulards en soie, en passant par les broderies, les boiseries, les pipes à opium plus ou moins authentiques, des représentations de Bouddha sous toutes ses formes, des peintures locales autour de la symbolique bouddhiste, etc. C’est un rendez-vous obligé, où la négociation tient très souvent du jeu…

Mais les laotiens, a contrario de leurs voisins Thaïlandais, Chinois ou Vietnamiens, n’ont ni le sens de la négociation, ni de l’arnaque (rares sont ceux qui profitent du touristes pour augmenter vertigineusement leurs prix). Il faudra donc idéalement veiller à ne pas descendre en dessous d’un prix pour ne pas agraver plus encore une pauvreté endémique ; car les commerçants ne sont pas toujours de très bons comptables sous cette latitude...

Depuis 2005, on voit arriver de plus en plus de produits Chinois et Vietnamiens. La mondialisation, la porosité des frontières, l’ASEAN (le marché commun Sud-Asiatique), la manne d’argent que représente le tourisme est certainement à l’origine de ce dérapage de la vocation de ce marché où l’on trouve encore une majorité de produits artisanaux confectionnés localement. Le marché se dissout progressivement à partir de 21h mais on peut toujours trouver un dernier souvenir jusqu’à 22h.

The night market of Luang Prabang
(photo from everything-everywhere.com)