Agenda
Accueil > La ville > Marchés de la ville

Marchés de la ville



Le marché de nuit
Le marché de nuit "ouvre ses portes" tous les jours aux alentours de 17 heures en plein centre-ville (en face de l'ancien palais royal). Prévu pour ne durer que quelques semaines, ce marché s’est installé en décembre 2002, à la veille du Noël occidental ; quelques Hmongs et autres artisans de (...)
Le marché des traiteurs
C'est un lieu incontournable pour qui veut goûter des spécialités laotiennes, introuvables bien souvent dans les restaurant. Les laotiens viennent s'approvisionner de plus en plus régulièrement ici (la flemme certainement de cuisiner...), avec les touristes qui trouveront l'endroit (...)
Le marché Phosy
Le marché Phosi est sans conteste le plus grand marché de Luang Prabang. Aux 3/4 couverts, il accueille plusieurs centaines de vendeurs de toute sorte proposant une très vaste gamme de produits. On trouvera aussi bien des maraîchers que des petites boutiques de vêtement (toujours d'un goût (...)
Le marché Darat
Fermé durant 3 ans pour cause de rénovation, le Darat Market a réouvert ses portes début janvier 2008. Autrefois souk un peu glauque mais très animé, l'endroit est devenu une galerie marchande de centre-ville un peu déserte. Une sorte de saleté laborieuse a laissé la place à des magasins plus (...)
Le marché du matin
Ce petit marché est le "supermarché" des laotiens qui viennent s'approvisionner en produits alimentaires : fruits, légumes, viandes, sont proposées à l'étalage dans des conditions d'hygiène qu'on pourrait qualifier pléonasmiquement d'approximatives. Très actif dès 7 heures du matin, il est un (...)
Le marché Hmong de jour
Voilà quelques années, travaillant dans un des villages environnant Louang Prabang, une demi douzaine de hmongs se mirent à vendre directement leur production sur une place jusqu'alors inoccupée. Les gens attirés par le travail artisanal et authentique de ces quelques Hmongs habillés bien (...)
Le marché Chinois
Il se situe sur la route qui mène à Vientiane, très exactement en face du nouveau stade sportif. Sur quelques milliers de mètres carré, des chinois (ne parlant fréquemment pas le laotien...) se sont regroupés pour vendre la production de la Chine, dont le Laos partage une frontière à (...)