Exposition au TAEC

Les Instruments à vent traditionnels

la dernière exposition en date : « La voix du vent : instruments traditionnels au Laos », est maintenant ouverte au public après plus de deux ans de recherche et de documentation approfondies dans les régions isolées du nord du Laos, sous la direction de Marie-Pierre Lissoir, ethnomusicologue belge, et l’équipe de recherche TAEC.

Exposition hautement interactive et intime, les espaces d’affichage montrent trois contextes importants de pratiques instrumentales : le rituel, la fabrication d’instruments et la cour. Grâce à la reconstitution de la scène du village, aux stations audio et aux kiosques interactifs de vidéos et de photographies, les visiteurs entreront dans un monde rarement vu par le grand public.

Au Laos, la musique et les instruments de musique font partie de la vie quotidienne. Que ce soit pour des divertissements, des amours ou des rituels, pour bannir la solitude, apprendre aux enfants ou communiquer avec les esprits, les pratiques musicales touchent chaque membre de la communauté tout au long de l’année. Il est maintenant difficile et urgent de documenter ces instruments, de la construction au jeu, à mesure que la modernité prend le dessus et remplace les réglages intimes et les chansons par des amplificateurs, des microphones et de la musique préenregistrée. La musique est la voix d’une communauté, la voix d’un pays. Une voix en constante évolution, comme toute activité humaine.

Cette exposition coïncide également avec l’inscription récente par l’UNESCO de la musique de l’orgue à bouche ou « khaen » sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Il s’agit de la toute première inscription du pays sur la liste du PCI et d’un pas en avant positif pour la sauvegarde de la transmission des connaissances, des compétences et du sens de cet instrument emblématique pour les générations futures.

Le TAEC aimerait remercier le Fonds des ambassadeurs des États-Unis pour la préservation de la culture pour avoir rendu possible cette recherche critique et William Klausner pour son soutien à la création de l’exposition.

« Les voix du vent : instruments traditionnels au Laos » sera présenté jusqu’à l’automne 2020.

Du conservateur : « La musique peut être explorée de nombreuses manières. Il y a le rôle de la musique dans les cérémonies et célébrations traditionnelles, mais aussi la fabrication d’instruments, les techniques de jeu et le déclin de l’apprentissage. Le Laos est particulièrement fascinant parce que de nombreux instruments sont utilisés pour communiquer, qu’il s’agisse de faire passer un message à travers les montagnes avec le son puissant d’une feuille ou d’exprimer votre amour avec le son discret de la harpe à mâchoires. Parler de musique, c’est parler de la vie au Laos, de ses changements et de ses défis. »- Dr. Marie-Pierre Lissoir

Musicien et instrumentiste hmong : « Il y a tellement de gens qui font du qeej, mais si je suis capable de documenter le processus de fabrication du début à la fin, j’espère que mes connaissances seront en mesure d’inspirer d’autres personnes à ne pas abandonner leur culture et leurs traditions, à ne pas d’abandonner leurs ancêtres et leurs esprits de famille. Je veux laisser ce message pour la génération à venir. »- M. Neng Chue Vang

Les objectifs de TAEC de cette exposition :

- * Démontrer la diversité et les similitudes dans les pratiques musicales parmi les groupes minoritaires au Laos.
- * Exposer des sons et des instruments inattendus aux visiteurs dans un espace d’expérience novateur. La scénographie de l’exposition et son utilisation de différents médiums permettront une compréhension plus profonde de la musique et de ses techniques.
- * Stimuler l’intérêt des visiteurs locaux et étrangers pour les traditions musicales du Laos et son importance pour la société par le biais d’événements spéciaux et de la sensibilisation au Centre.
- * Mettre en évidence, documenter et sauvegarder les pratiques et les instruments en danger.

Découvrez les habitants du Laos au Centre d’arts traditionnels et d’ethnologie. Le TAEC est le seul musée et centre d’apprentissage du Laos consacré à la diversité culturelle. Le Centre participe à un large éventail d’activités d’engagement des musées et des communautés, reflétant son engagement à aider les communautés de minorités ethniques vivantes à préserver et à promouvoir leur patrimoine culturel tout en se tournant vers l’avenir.

Situé à Ban Khamyong, Luang Prabang, République démocratique populaire lao, le musée et la boutique sont ouverts de 9 heures à 18 heures et sont fermés le lundi. L’entrée est de 25 000 kips lao pour les adultes, gratuite pour les enfants de moins de 12 ans et les citoyens lao. La boutique TAEC située sur la route principale à Ban Vat Sene vend des objets artisanaux issus du commerce équitable fabriqués par des groupes ethniques. Il est ouvert de 9h à 21h tous les jours.

Contact :
Kristy Best, directrice des ventes et du marketing
kristy taeclaos.org
www.taeclaos.org
Mobile +856 20 5544 7895

Prochaines dates d'événement :
2018/10/27

Portfolio

* Champs obligatoires