La fête au village

Les fêtes sont très régulières à Luang Prabang, sauf durant les 3 mois de carême Bouddhiste durant lesquels les fêtes personnelles ne sont pas "recommandées" ni pratiquées.

Il en est une particulière, en juin, à des dates différentes pour chaque "village" (chaque arrondissement de Luang Prabang). C’est la fête du village réunissant tous ces habitants, regroupés autour d’une petite cohorte de bonzes et de leurs assistants venus pour une bénédiction générale. Il est de tradition que les bonzes tirent le fil de coton tout autour du village et psalmodient pour demander aux esprits de la nature et des ancêtres (reste des croyances animistes dont les Laotiens sont très attachés) de la chance, du bonheur, de la prospérité, etc. et notamment de la chance pour éloigner les esprits malins, pour protéger le village, ses maisons et leurs habitants... des mauvais esprits.

C’est en fin d’après-midi, vers 16h, que les tapis sont dressés au milieu de la rue centrale du village. Les offrandes sont déposées autour du parterre de bonzes, et commence une litanie envoûtante qui durera 1heure, reprise par les fidèles psalmodiant en pâli les textes sacrés.

La cire des bougies brûlées durant la cérémonie tombera, 1 heure durant, dans un seau d’eau où baignent quelques plantes du village. Cette eau, ainsi baptisée par la cire, sera aspergée sur les habitants, et les passants à qui on désire souhaiter la chance, et la protection.

Portfolio

* Champs obligatoires