Vat Xieng Thong

Construit en 1560 par le roi Setthathirat

Le Vat Xieng Thong, le "monastère de la cité d’or", est probablement le plus beau des temples Luang Prabang et un des hauts symboles du Bouddhisme au Laos, ce qui lui valut d’être totalement épargné lors du pillage de 1887 perpétré par les pirates Chinois.

Construit en 1560 par le roi Setthathirat, il est considéré comme la référence architecturale de Luang Prabang avec un vihan très pointu et descendant assez bas (on pourra lire plus d’informations sur le sujet dans la rubrique architecture religieuse).

Le lieu est de toute beauté et situé stratégiquement à l’embouchure de la Nam Khan avec le Mékong, en pointe de la péninsule.

On pourra notamment y trouver un bâtiment recouvert d’une magnifique mosaïque représentant l’arbre de vie, ainsi qu’un bâtiment abritant le char funéraire doré gardé par 2 Nagas.

On viendra préférablement très tôt le matin, et on essayera de prende le temps de discuter avec les bonzillons très nombreux dans ce temple très touristique.

Il est aujourd’hui le siège de beaucoup de manifestations et de festivals. Symbole de la ville, la pagode accepte plusieurs écritures de son nom :

  • Wat Xieng Thong ou Vat Xieng Thong
  • Wat Xiang Thong ou Vat Xiang Thong
  • Wat Sieng Thong ou Vat Sieng Thong

Droits d’entrée pour les étrangers : 20.000 Kip.

Portfolio

* Champs obligatoires